Pisse tâche ED- 6c+/7a>6b P1 - Paroi de la Pisse

[[AC]]

Après Presles hier, on enchaîne avec une voie dans le début des Ecrins aujourd'hui. Beaucoup de route malheureusement ces deux jours, heureusement on arrive à partir à 4 pour limiter notre impact.
Mais je me le promet, ma prochaine voie ici sera en bus-vélo !

Au programme, une voie repérée il y a un moment et qu'on m'a conseillé pour son cadre et son caillou différent (on va pas être déçu, ça je vous le dit!) mais dont on m'a averti aussi de sa fragilité...

Une nouvelle voie Cambon au programme, ça faisait un moment ! Il nous a promis un équipement pour qu'un.e grimpeur.se de 6b sorte par le haut, on lui fait confiance !

💝
Oisans Nouveau Oisans Sauvage (ONOS)
Suite à la disparition de JMC en Mars 2020, sa famille et nombreux de ses amis et connaissances ont lancé cette association pour préserver et entretenir cet héritage que JMC nous a laissé. Ayant équipé plus de 1000 voies dans les massifs alpins, il est évident de saluer ce travail titanesque fourni Jean Michel en continuant à (ré)équiper et éditer des topos faisant vivre l'escalade dans l'Oisans.

Pour soutenir et contribuer à cette association vous pouvez y adhérer en 2 clics sur le lien suivant : Adhérer à ONOS

Vous pouvez aussi retrouver toutes les informations sur l'association sur leur site : Oisans Nouveau Oisans Sauvage (ONOS)

Mobilité douce

Par de bonnes journées de printemps-été, la paroi de la Pisse est très facilement accessible en mobilité douce depuis Grenoble !
Bus-Vélo ou bus-stop et c'est seulement à 4km de l'arrêt de bus 😄

🚌
Bus T73-77 Grenoble - Bourg d'Oisans - 2 Alpes
S'arrêter au barrage de Chambon.
Horaires

Une fois arrivé au Barrage, un simple levé de pouce ou quelques coups de pédales vous amèneront au départ de l’approche.

🚵‍♀️
En vélo, comptez ~200d+📈 pour 4km, un petit échauffement !

Approche

Depuis le parking en bord gauche de route en direction de La Grave (45.039012, 6.185233), le sentier est évident et monte d'abord en forêt pour en sortir et rejoindre l'aplomb de la cascade.

De là, un embranchement à gauche permet de monter vers la cascade puis longer la paroi vers l'Ouest jusqu'à arriver aux grands toits (on croise 2 panneaux "Retour" indiquant le retour de la via ferrata).
De ces grands toits, on continue à longer la paroi sur 50m pour tomber au pied de la voie après avoir passer les grands toits (ligne de spit de droite, à gauche c'est Pisse and Love).

Cascade de la pisse - Ecrins
Tout juste sortis de la forêt
Cascade de la pisse - Ecrins
La fameuse cascade de la Pisse

Pisse tâche 6c+/7a>6b P1

Grande voie Pisse tâche - Paroi de la pisse - Ecrin
Tracé estimatif de la voie

L#= | Cotation topo (ressenti)| Commentaire | Relais | Confort /5⭐ L# | 6a+ | Première longueur qui donne le ton de ce nouveau caillou
Dalle +/- prisue qui remonte en ascendance gauche puis traverse au dessus du surplomb 2 pts vers la droite. | Relais 2 points peu confort | 2⭐ L# | 6c>6a/b A0 | On a bien cru plus avoir confiance en JMC
Traversée à l'horizontale avec les points un peu haut (pas compris pourquoi?) avec un pas très ambiance sur la fin de la traversée et pour le coup pas A0 du tout haha
Après on remonte dans le dièdre sur le pas dur, les prises à gauche peuvent être humide car dans une petite résurgence. | Relais 2 points un poil plus confort | 2.5⭐ L# | 6c/7a>6a A0 | Un début qui ne prépare pas à cette fin
Début en ascendance droite sur du rocher très prisu avant de traverser à gauche sur des aplats et arriver à l'aplomb de R2 et sous R3 pour le pas dur. Un grand pas en traversée à gauche tout en équilibre | Relais 2 points | 2⭐ L# | 6c | Résurgence et instabilité
Départ dans l'axe pour rejoindre la coulée noire (résurge bien) avant de traverser à droite dans du rocher orange, monter et repartir à gauche jusqu'au relais | Relais 2 points | 3.5⭐ L# | 6a/b | Traversée plein gaz
Un départ coquin pour attaquer la traversée et une bonne ambiance aérienne sur la traversée avec 1-2 pas de désescalade avant de remonter quelques pas pour rejoindre le relais | Relais 2 points | 2⭐ L# | 6c+>6b A0 | Physique
Dans l'axe dans du rocher +/- bon puis en ascendance gauche pour franchir le surplomb au plus simple et partir à droite dans du vertical rejoindre le relais| Relais 2 points petite terrasse | 4⭐ L# | 6b | Enfin ça se calme
Arrivé là les difficultés sont finies, reste plus qu'un pas pour partir de R7 et après c'est 5c jusqu'à R8.
Viser pile le surplomb/bombé et le franchir plein fer avec de bons bacs pour atteindre le fil du pilier et rejoindre une vire incertaine contenant beaucoup de +/- gros blocs prêts à tomber. | Relais 2 points sur vire | 5⭐ L# | 6b | Homogène et bien plus prisue
LA longueur qui ressemble + à ce qu'on a l'habitude de grimper en tant que grimpeur de calcaire.
Des prises franches pieds et mains et yala!
En ascendance droite pour rejoindre un surplomb et une très bonne fissure à remonter facilement pour sortir sur une dalle à 40° fine mais prisue. | Relais 2 points | 2⭐ L# | 3| Végétatif
Marche puis remonté en quelques pas sur plateau. Bien viser entre mousse, herbe et cailloux qui partent. Heureusement c'est fini et c'est facile ! | Relais 2 points à gauche en sortant sur la dalle moussue | 5⭐

L#= | Cotation topo (ressenti)| Commentaire L# | 6a+ | On voit Felix ouvrir cette longueur en cherchant bien ses prises et on comprendra vite pour quoi.
Décontenancé par ce nouveau caillou et ses prises introuvables et peu franches, on ira pas beaucoup plus vite même moi en second.
Entre aplats et poussière dans les mains, on faisait pas les fiers! L# | 6c>6a/b A0| Je me lance dans cette longueur en traversée, loin d'être ma spécialité mais quand il faut y aller, faut y aller!
Après quelques recherches pour suivre les points je comprends qu'ils sont sûrement dans cet axe pour limiter le tirage mais que passer en bas semble bien plus logique.
C'était sans compter sur ce pas, 2m après le point qui me laissera perplexe bien 4-5min avant d'accepter de m'engager et finir cette traversée sur prises plates pour entamer le dièdre.
La résurgence ne me rassurant pas du tout quand à ma tenue de prise, j'artif pour passer le pas et rejoindre le relais L# | 6c/7a>6a A0 | Un départ super prisu qui console de la longueur précédente jusqu'à arriver sur des aplats qui ne poseront aucun problème à Félix. De ces aplats le voilà en un rien de temps au relais, HA l'artif quand tu nous tiens !
Le rejoignant je me fais secouer par ces aplats qui me plaisent pas vraiment et que j'arrive pas à valoriser avant de comprendre que je suis trop monté. J'essaie de comprendre le pas de 7a qui me semble être une bonne traversée en équilibre à gauche. Cela paraît faisable mais pas le temsp d'y passer 3 essais, on file ! L# | 6c | Ma pire longueur de la journée : cailloux qui partent, résurgence et disparition totale du peu de mental qui me restait.
En partant du relais je fais partir une main ce qui ne me rassure pas pour la suite qui a l'air bien mouillé. Je me débrouille pour monter jusqu'à la résurgence et artife toute cette partie où le caillou me paraît encore pire qu'avant et qui plus est, est bien mouillé ! Rocher orange rejoint, je fini la longueur en comptant les longueurs qui nous restent pour sortir de ce chantier...
Félix ne se fera pas prier pour faire de même et artifer ce qui pose le moindre problème.
Le mood a changé : on veut sortir de cette pile de cailloux. L# | 6a+ | Au tour de Félix de se lancer sur cette courte longueur de transition en traversé. Un premier pas pour arriver dans la trav' qui lui résistera avant de dévorer la trav en un rien de temps et me faire un grand coucou depuis son relais perché plein gaz.
A mon tour de buter sur ce pas que je comprendrai pas non plus et de traverser plein gaz tant bien que mal en tirant sur ce tout ce qu'il passe jusqu'à le rejoindre L# | 6c+>6b A0 | Plus dans ma grimpe, je crains un peu cette dernière longueur dure... J'essaie du mieux possible de me remettre dedans dans les premiers pas mais c'était sans compté une pince gauche qui me reste dans la main et me sort complètement de la grimpe. Une seule envie sortir d'ici et de cette pile de cailloux instables, j'artife ce que je peux, je grimpe 3-4 pas et me voici au relais.
Félix se la joue via ferrata (ou tarzan?) en passant de dégaines en dégaines pour me rejoindre ASAP L# | 6b | On sait que le dur est au début et, bien que court, il saura nous réchauffer pour la suite. Une fois sur le pilier, ça déroule comme il faut même si ça s'aéère un poil sur l'équipement (c'est qu'on s'habitue vite à l'équipement style Espace Vertical!)
Arrivé au relais, j'ai les pieds qui crient de douleur et j'entame une pause pour les laisser respirer. Mais c'était pas le plan de Félix qui, incertain de la stabilité des blocs tout autour de nous, préfère que je file vite au relais suivant pour se barrer de cette vire... Désolé petits pieds, c'est reparti! L# | 6b | Motivé de libérer cette longueur pour terminer la voie correctement, je pars en mode guerrier.
Un premier pas me fait m'y reprendre à 2 fois pour un pied très haut avant d'rriver au surplomb qui m'impressionne pas mal au premier abord mais qui ne sera qu'une formalité pour rejoindre la dalle.
LA DALLE, une vrai dalle couchée digne d'Ailefroide, un régal ! L# | 3 | Félix s'en va en finir avec cette voie qu'on puisse rapidement remettre les doux baskets que nos pieds réclament.
Entre mousse et cailloux instables, il trouve facilement son chemin pour sortir sur le plateau et me faire venir afin de mettre un terme à cette voie!

L1 Grande voie Valse du temps ED- 7a>6b P1 Presles - Vercors
L1 depuis le sol
L2 Grande voie Valse du temps ED- 7a>6b P1 Presles - Vercors
L2 depuis R1

Pas peu content d'être arrivé au terme de ce chantier, on se pose au soleil pour attendre les copains qui nous suivaient.

La vue sur la Meije, le haut de la cascade de la pisse et les autres sommets des Ecrins est absolument magnifique.

Vue sur le massif des ecrins, la meije et la cascade de la pisse
Vue sur la Meije depuis le sommet de Pisse tâche

Après quelques dizaine de minutes, les copains nous rejoignent et on part sur la descente qui semble aussi ne pas être si évidente!

Retour

ℹ️
On a choisi de descendre par le sentier de retour de la Via Ferrata qui est composé de BEAUCOUP de câbles et nécessite casque et baudrier!
Deux autres possibilités de retour :
- En rappel (6 rappels) : relais pas croisés à la montée donc aucune info mais aucun relais chaîné sur la voie
- A pied en descendant plus à l'Ouest vers la base nautique

Du sommet on reste à flanc de falaise en remontant le petit talus pour rejoindre les barrière en bois. On aperçoit en dessous le refuge de Clots, fermé en cette saison.

On continue à flanc pour rejoindre la magnifique table d'orientation peinte à la main qui nous indique tous les sommets environnants.

Table d'orientation au dessus du refuge des clots - Ecrins
Magnifique oeuvre que cette table d'orientation des Ecrins

De cette table on descend vers l'Ouest pour rejoindre le GR 50-54 (Tour des Ecrins)

GR 50 54 Tour des Ecrins - vers le Refuge des clots
GR tout juste rejoint
GR 50 54 Tour des Ecrins - en descendant sur le lac des Clots
En descendant sur le lac des clots

Arrivé au Lac des clots, le sentier monte vers la gauche (Est) pour faire un quasi demi tour et rejoindre un panneau "RETOUR" où commence la descente sur câble.

Lac des Clôts - Ecrins
Lac des Clôts

Début du sentier cablé de retour de la via ferrata de la Cascade de la pisse
Début du sentier cablé
Sentier cablé retour de la via ferrata de la Pisse
Tracé estimatif du sentier de cablé de retour de la via ferrata

Très exposée mais toujours facile, la descente nous prendra pas mal de ce qui nous restait d'énergie ! Une fois les cables terminés, on rejoint le flanc de paroi en repassant devant L1 et chemin inverse jusqu'au parking.

⏳ Durée

Approche : 0h20
Grimpe : 5h tranquille
Descente : 0h35
Total : ~6h

💬 Notre avis

Un niveau 6b est nécessaire pour sortir

JMC n'avait pas menti, 6b suffit amplement pour sortir par le haut !
Tous les pas durs passent en A0 et on l'a bien expérimenté, l'équipement est comme en salle sur certaines sections !

En revanche, pour profiter pleinenement de la voie, un niveau 6c+ et surtout une aisance sur ce type de caillou (Gneiss style Belledonne) est essentiel.
N'ayant pas cette aisance, on a été déconcerté de cette grimpe atypique dans ce niveau là et on a pas pu profiter pleinement de la grimpe.

Un niveau 6c+ ET SURTOUT une aisance sur Gneiss est essentiel pour profiter

A côté de cela, je ne sais pas si c'est la saison (mars), mais c'était particulièrement péteux. Mis en garde sur C2C et dans le topo ONOS, on s'y attendait mais pas à ce point. On a fait partir (en faisant pourtant attention!) de bons blocs de la taille d'une main à plus gros que deux mains...
Ce caillou interactif ne nous a pas rassuré et ne nous donne pas trop envie de venir tester les autres voies alentours ☹️

👋 Avant de partir

📒 Topo Pisse tâche

Voie présente dans le topo Oisans Nouveau, Oisans Sauvage livre Ouest

💝
Oisans Nouveau Oisans Sauvage (ONOS)
Suite à la disparition de JMC en Mars 2020, sa famille et nombreux de ses amis et connaissances ont lancé cette association pour préserver et entretenir cet héritage que JMC nous a laissé. Ayant équipé plus de 1000 voies dans les massifs alpins, il est évident de saluer ce travail titanesque fourni Jean Michel en continuant à (ré)équiper et éditer des topos faisant vivre l'escalade dans l'Oisans.

Pour soutenir et contribuer à cette association vous pouvez y adhérer en 2 clics sur le lien suivant : Adhérer à ONOS

Vous pouvez aussi retrouver toutes les informations sur l'association sur leur site : Oisans Nouveau Oisans Sauvage (ONOS)

📸 Les images

L'article vous a plu ?
[[AC]]