Voie sans issue TD+ 6a>5c P3 - Archiane

[[AC]]

A la recherche du moindre créneau météo grimpable ces derniers jours...
Entre le 28-30° du week end dernier et les pauvres 2° d'aujourd'hui, on ne sait plus quoi faire ni où aller pour grimper...

On distingue un créneau potentiellement faisable à Archiane ce mardi, let's go pour 2-3j là bas !

📸
Temps à nouveau très maussade aujourd'hui, je laisse l'appareil à la voiture, j'ai peu d'espoir d'avoir de belles lumières sur ce calcaire gris pour en sortir de belles photos...
Tout est au téléphone du coup !

Approche (~1h10-1h30)

A défaut d'être courte et facile, l'approche n'est pas du tout paumatoire et très simple !

Approche de la grande voie "voie sans issue" à Archiane dans le vercors
Approche via le GR et à flanc de paroi

Du parking avant le hameau, prendre la route vers le centre du hameau et une fois la buvette rejoint, prendre à gauche vers le "Carrefour des 4 chemins".

De là, suivre le GR bien marqué et balisé sur ~3km et 550d+ jusqu'à que le chemin rejoigne la paroi.

Une fois la paroi rejoint, monter 5-10m pour vous retrouver à longer la paroi vers le Sud Est (paroi à votre gauche).

Rester le plus possible près de la paroi sur une "sente" très sauvage nécessitant de sanglier un peu à travers les branches jusqu'à traverser un pierrier un peu en dessous du bord de paroi.

Une fois traversé, passer entre un gros bloc et la paroi et le départ de la voie se trouve à quelques mètres après dans un dièdre raide évident.

L1 Ouded - Presles - Vercors
L1 et son petit pilier

Voie sans issue TD+ 6a>5c P3

😪
Pas de tracé de la voie, pas assez de recul pour avoir l'intégralité de la face sur l'approche et aucune photo libre de droit trouvée...

L#= | Cotation topo (ressenti)| Commentaire | Relais | Confort /5⭐
L# | 5c+ | La plus moderne dans la grimpe
Départ dans un dièdre raide mais très très prisu avec toujours de bons pieds.
On remonte ce dièdre qui se protège très très bien jusqu'à rejoindre un arbre (sangle) avant de franchir un dernier raidillon sur la droite pour arriver à la terrasse de pitons.| Relais sur 3 pitons au sol | 4.5⭐
L# | 6a | La renfougne commence
Départ aisé sur une grosse écaille sur laquelle se rétablir puis début de la renfougne (lunule corde ok).
Quelques pas un peu cotons pour se retrouver dans une niche en écart (2 pitons avec chasse d'eau). On remonte cette niche pour sortir sur une tout mini marche à droite de la fissure où 3 pitons permettent de faire relais. |Relais sur 3 pitons dont un avec une sangle éloigné en haut à gauche |2⭐
L# | A0/5c (A0+/1 5c) | L'artif ambiance et tirage à gogo
Départ en écart pour rejoindre le premier piton puis on remonte jusqu'à arriver sous le bombé dans de bonnes prises pour clipper la lunule en place et le premier piton. De là on artif de piton en piton (~5) pour se sortir de là.
Les pitons sont éloignés et une pédale peut grandement être nécessaire pour les <1.75m
Une fois arrivé au dernier piton, soit libre direct (dur) soit A1 sur un #3 ou #4 pour se rétablir avant de partir en libre.
On commence fort par une renfougne malcommode pour ensuite remonter une fissure (1 piton bien à gauche) et se rétablir sur une petite terrasse.
De là, prendre à droite la rampe qui monte avec un piton en vue et un autre plus caché sur le trajet pour terminer à votre gauche dans une faille large où faire relais sous l'arbre mort.
⚠️
Longueur très consomatrice en matériel... Sur 14 dégaines, j'avais plus rien au relais, j'ai fini par mettre des mousquetons de coinceurs sur les 2 derniers pitons
⚠️ Longueur très très sujette au tirage... Alterner les cordes et rallonger un maximum de points|Relais sur 2 pitons + #0.4 |4⭐
L# | 5a + 5c/6a (5c+) | Superbe cheminée à remonter et renfougne
Départ dans la cheminée, soit dans le fond pour protéger sur friends, soit un peu avant (un peu expo), en écart (1 piton caché + 1 plus haut visible du relais) pour rejoindre le surplomb à franchir.
Partir dans l'axe permet de réduire le tirage pour la suite
Une fois le bombé franchi (1 piton), franchir les deux niches en louvoyant à droite et gauche et rejoindre une mini mini marche à droite de la fissure où faire relais| Relais sur 3 pitons | 2⭐
L#| 5c/6a (6a>5c+ A0) | 1/3 + dur, le reste demande de la précaution
Départ du relais pas si commode pour se faxer dans la fissure puis on la remonte en renfougne jusqu'à rejoindre 2 pitons puis 1 spit pour traverser à gauche par un pas fin et revenir à droite pour sortir de la fissure à gauche.
De la terrasse (sangle sur arbuste), on monte en ascendance droite dans du caillou moyen entre les branches et la terre pour rejoindre la vire.
Un dernier court raidillon (#0.4) permet de rejoindre le chemin sur la vire sans passer par des éboulis importégeables.| Relais sur arbre sur la vire |5⭐

L#= | Cotation topo (ressenti)| Commentaire
L# | 5c+ | Départ dans L1 sous la neige avec de petits flocons qui viennent chatouiller mes doigts bien froids, un ré-gal !
L'objectif est de voir l'évolution du temps à R1 et R2 pour décider si on continue.
L1 est un kiff total (moyennant l'onglée...), protections faciles, aucun mouv dur, ça déroule sur de bonnes prises jusqu'au relais.
Kévin derrière souffrira encore + de l'onglée après m'avoir assuré, je suis pas le + rapide en trad' il est vrai...
L# | 6a | A son tour de partir devant les doigts réchauffés de sa longueur en second. Il luttera bien comme il faut pour rentrer dans la renfougne et la remonter en écart mais s'en sort comme un chef !
Et, après une bonne recherche de spot pour faire son relais, me fait venir.
Quel enfer, la renfougne avec le sac et les doigts insensibles, un vrai calvaire !
Arrivés au relais, plus de questions de faire demi-tour, le temps est à l'amélioration et on a déjà fait quasi la moitié de la voie!
L# | A0/5c (A0+/1 5c) | J'attaque la longueur d'artif !
Loin d'être ma spécialité, je progresse petit à petit dans l'automatisation des mouvements mais c'est pas hyper efficace. Comme un idiot, je clipperai mes deux cordes à chaque point dans le début ce qui me vaudra un tirage MONSTRE sur la fin de la (très longue) longueur..
Arrivé au dernier piton, je vois pas dans quel monde je sors en libre en 5c, je pose donc un #4 pour artifer et me renfougner dans la fissure large.
De là c'est plus simple et ça déroule jusqu'au relais !
La longueur consommant beaucoup de matériel, j'arrive aux derniers pitons sans aucune dégaines et me retrouve à mettre un mousqueton simple dessus avec 1 seule corde, de quoi ne pas arranger mon problème de tirage...
Et j'en paie le prix une fois au relais, IMPOSSIBLE de tirer une des cordes tellement le tirage est important, j'ai beau y mettre un machard et faire la grenouille, elle bouge pas d'un poil... Heureusement les talkies sont là pour ça et Kévin me dit faire des anneaux et partir que sur la 2e corde, leçon retenue : gérer le tirage c'est TRES important !
Ce n'est qu'après l'artif que je peux de nouveau tirer la corde et l'assurer sur les 2 brins..
L# | 5a + 5c/6a (5c+&) | Kévin part dans la cheminée large en l'attaquant par le fond pour pouvoir protéger avant de voir un piton juste au dessus du relais. Pour réduire le tirage et éviter nos déboires de L3 (...), il désescalade et va enlever son friends et le remplace par le friends dans l'axe.
De là il dévore la cheminée et le surplomb de fin !
Arrivé au dessus, 2 niches à franchir entrecoupées de + dur et peu prisus sur du rocher au début très moyen. Mais ce n'est pas ça qui l'arrête et, d'en bas, j'ai l'impression que c'est du 4 tellement ça déroule.
Ce n'est qu'arrivé sur les pas que je me rends compte que ça grimpe bien et qu'il a bien bien géré ! 👏👏
Ayant fait son relais au dessus de celui du topo C2C (non trouvé d'ailleurs), ça devrait nous permettre de sortir en 5 longueurs !
L#| 5c/6a (6a>5c+ A0) | Je pars dans la dernière et commence, dès le relais, à couiner pour me renfougner...
Une fois dedans, ça va mieux et je me dandine pour monter, petit à petit, au seul spit de la voie : un pas de dalle en traversée que je comprendrai pas vraiment.
Je passe en A0 et remonte au dessus en sur-protégeant car pas à l'aise avant de sortir dans le classique terrain de fin de voie : terre, caillou de merde et arbustes...
Après une lutte tel un jardinier, je rejoins la vire, franchis le dernier ressaut et fait relais sur un arbre parfait.

⚠️
ATTENTION
La vire vit au dessus de nous !
Les bouquetins notamment (mais aussi les rapaces ?) font souvent tomber de nombreuses pierres +/- grosses.
Dans la voie on est assez protégé par les surplombs jusqu'à L5 mais en pied de voie, soit rester absolument collé soit s'écarter de bien 50m, la vire penché jouant le rôle de rampe de lancement !

Retour

Plusieurs options :

  • Terminer le parcours de la vire d'Archiane en partant à droite (1h30 estimé)
    Parcours sans cesse exposé, necessitant un pied sur et une aisance sur ces terrains.
    Un rappel de ~25m ou une désescalade en 3 est nécessaire.
    La fin se termine dans un pierrier on ne peut plus pierrier sur ~200d- avant de rejoindre le GR.
    📒 Topo Vire d'Archiane
  • Retour par le croisement des 4 chemins (~2h30)
    Parcours très souvent exposé, chûte interdite, nécessitant là aussi un pied sur et une aisance sur ces terrains.
    🪢 Possibilité de s'encorder en corde tendue à ~20-25m et se protéger en passant derrière les arbres 🌳
    Le chemin ne fait pas que descendre et remonte bien pour terminer dans un pierrier avant de descendre sur le croisement des 4 chemins et terminer par un GR bien tracé jusqu'à Archiane.

Dans notre cas, au vu des rafales de vent à +50km/h, on opte sans hésiter par le retour dit "pas exposé" et plus long.
Bon, pas exposé, tout est relatif, l'exposition est peut être moins importante mais quand même bien présente.
On décide de s'encorder après le 3ème passage moyen et terminer jusqu'au pierrier avec un encordement à ~30m en se protégeant avec les arbres.

Une fois le GR rejoint, je file en courant terminer les 600d- de descente pour bien terminer la journée 🏃

Vire d'archiane en direction des 4 chemins
Vire d'archiane en direction des 4 chemins, très exposée mais pas dure

🛠️ Matériel

On est parti avec

  • 14 dégaines dont 10 rallongeables (à refaire, 16 c'est mieux)
  • Un jeu de 7-8 câblés moyen à gros
  • Un jeu de friends de #0.4 à #4 avec #0.4 à #3 doublé

Honnêtement rien n'était superflu (#4 posé 3 fois), 4-5 câblés posés.
Peut être 2 dégaines de plus pour L3 qui est très consommatrice en dégaines.

Je pense que des gens bien plus à l'aise en T.A peuvent éventuellement s'affranchir du #4, éventuellement.

⏳ Durée

Approche du bas : 1h10
Grimpe : 6h10
Descente par les 4 chemins : 2h30
Total : ~9h50

💬 Notre avis

Etre à l'aise dans le 5c/+ en T.A permet de sortir sans aucun soucis

Très belle voie dans un style une fois de plus très old school avec beaucoup de renfougne et de passages peu prisus où il faut se dépatouiller avec pieds, verrous de main, de dos, etc. pour passer.

On a malheureusement pas eu les conditions idéales pour l'apprécier à sa juste valeur : la bruine dans l'approche, la neige dans L1 et l'onglée dans toutes les longueurs en second nous donne une journée peu agréable...

On conseille néanmoins fortement d'y aller, c'est une bonne voie pour continuer l'apprentissage du T.A, les protections sont faciles et nombreuses et les relais quasi toujours sur 3 pitons en bon état.

Par contre ne sous estimez pas la vire de retour (à gauche comme à droite), quelqu'un de peu à l'aise dans ce genre de terrain peut être vite déconcerté et incapable d'avancer tant l'exposition est présente.

👋 Avant de partir

📒 Topo Voie sans issue 📒 Topo Vire d'Archiane (retour)

📸 Les images

L'article vous a plu ?
[[AC]]