La Rimbambelle ED- 7a>6b P1 - Dôme de Bellefont

[[AC]]

Pour clôturer ensemble cette liste comme on l'avait commencé il y a 4 mois dans Pisse tâche à la cascade de la Pisse, j'accompagne un copain faire sa dernière voie équipée.
Et pour changer un peu de Presles, on décide d'aller en Chartreuse, au Dôme de Bellefont découvrir ce que vaut la grimpe.

Visuellement magnifique sur les différentes photos qu'on voit, on est quand même un peu inquiet quand à l'engagement nécessaire dans la voie.
De nombreux commentaires font état d'une voie sérieuse avec de vrais espacement entre chaque point. Armés jusqu'aux dents avec notre jeu du #0.3 au #1, on sort notre meilleur mental pour y aller!

🌞
Pour bénéficier de l'ombre dans la voie, on a décidé de partir tard et commencer l'approche à 12h pour attaquer la grimpe vers 13h15-30.
La paroi est passée à l'ombre (juillet) vers 14h45-15h et il y a vite fait frais mais c'était les conditions idéales pour grimper !

Approche

Tracé de l'approche de la grande voie d'escalade la rimbambelle au Dôme de Bellefont sur fond de carte IGN
Tracé estimatif de l'approche, trace GPS disponible ⬆️

Garé au hameau de la Bâtie (45.3439359,5.899397) dans un virage de sorte à ne pas déranger les riverains, on prend le chemin qui coupe les épingles.
Bien broussailleux, il peut être évité par la route sans grande différence.

On remonte ensuite la fin de l'impasse jusqu'à atteindre un chemin en terre que l'on suit direction "Piste forestière", des panneaux bleu l'indiquent.

Le sentier est en forêt et au frais des chaleurs d'été. On passe un croisement où l'on suit "Piste forestière - 5min".

Approche des grandes voies d'escalade du Dôme de Bellefont depuis la Batie en Chartreuse
Approche en forêt, à l'abri de ce soleil brûlant

Arrivé sur la fameuse piste on prend tout droit (gauche et immédiatement droite en réalité) pour couper l'épingle de la piste.
Le chemin est bien large, un peu raide mais déroule !

Une fois la piste forestière à nouveau rejoint, on continue encore tout droit sur une courte portion raide avant de bifurquer à gauche sur le PR "Tour des Petites Roches".

Le sentier monte sur 300-400m de distance avant de s'aplatir complétement et croiser un ruisseau +/- important et une cuve en plastique évidente en bord de chemin.

À partir de là, ~120m après une première sente part à droite dans des herbes hautes, elle mene aux voies des crêtes de l'Alpette, la laisser.

Compter encore 100m pour trouver la sente qui mène au départ de la voie.
Matérialisée par un cairn en bord de chemin ainsi que 2-3 branches, elle monte raide en forêt clairsemée.

Prendre la sente et la suivre jusqu'à arriver à une sorte de cirque que l'on contourne par la gauche.

Le "cirque" à contourner

On revient ensuite droit au dessus du cirque, au plus raide sur 200m.
On aperçoit rapidement le pierrier à droite de la forêt et une sente recommence à faire son apparition.

L'arrivée sur le pierrier, cairnée
La remontée du pierrier en plein soleil 😓

Elle nous mène directement au pied du pierrier que l'on remonte par une trace +/- visible.
Cette trace monte d'abord en plein pierrier puis plutôt sur la droite avant d'arriver 20-30m sous la paroi.

De là, traverser à flanc en visant l'éperon que l'on contournera par dessous.
On apercoit désormais une splendide dalle lisse ingrimpable, le départ est à sa gauche.

Tracé estimatif de la grande voie d'escalade la Rimbambelle au Dôme de Bellefont en Chartreuse
Tracé estimatif de la voie depuis la fin de l'approche

La Rimbambelle ED- 7a>6b P1

Tracé estimatif de la grande voie d'escalade La Rimbambelle au Dôme de Bellefont en Chartreuse
Tracé estimatif de la voie

L#= | Cotation topo (ressenti)| Commentaire | Relais | Confort /5⭐
L# | 6b+ (6a+ & 1 pas 6c) | Une belle entrée en matière et un pas dur
Début dur le fil gauche de la dalle, un peu végétal mais pas dérangeant.
Traversé en ascendance droite puis droit vers le surplomb (1 piton dans la dalle à gauche).
1 pas très dur au début du surplomb puis droit dans la fissure végéta jusqu'au relais. | Relais 1 goujon+ arbre | 1⭐
L# | 6b+ | Départ expo puis dalle et fissure Sublime
Premier point très haut (complétable si besoin) puis dalle fine sur les pieds en ascendance gauche incroyable.
Re-traverser à droite jusqu'à remonter une fissure évidente et sortir en ascendance gauche jusqu'au relais | Relais 1 goujon+ 1 piton (+#0.4) | 2.5⭐
L# | 6c+ | Pur bijou, incroyable longueur
Dulfer impressionnant depuis le bas qui se négocie finalement pas si mal, bien physique
Traversé en dalle fine puis droit au dessus (1 pas) pour rejoindre une énorme lunule, merveille de la nature, et sortir en ascendance droite| Relais 2 goujons | 2⭐
L# | 6c+ (6a+/b & 2 pas 6c++) | La définition de l'hétérogénéité
Remonter la fissure, basculer à droite sur le pilier quasi lisse et remonter jusqu'au surplomb.
Traverser à l'horizontale à gauche et forcer le surplomb en suivant les 2 goujons (très physique, A0 possible).
Sortir sur la mini vire végétale et remonter une courte succession de bloc pour rejoindre une dalle cannelé expo et fine.
Relais à droite à la fin de la dalle à côté d'un arbre (peut être dur à voir)| Relais 1 goujon + arbre| 2⭐
L# | 7a & A0 | Sublime longueur, cheminement impeccable
Droit au dessus, 1er point encore très haut (cravate arbre pour compléter) puis droit vers la lunule fine.
Quelques pas végétaux (pieds & mains) amènent à un surplomb sur 2-3 pas pour rejoindre une autre lunule (corde moyenne).
S'en suit une splendide traversée ascendance gauche avec le fameux pas de 7a (soft) et la fin en artif sur 1 piton. | Relais 2 goujons| 3⭐
L# | 6b/+ | Pilier très esthétique
Droit au dessus sur un pilier sculpté qui demande de bien grimper.
Courte renfougne crépi sur la fin pour sortir
| Relais | 4⭐

Retour

Au choix :

  • Sortie par le haut moyennant une longueur de plus et descente par le pas du petit tas (rappel facultatif) ou par l'Aulp du seuil. Non fait, estimé 1h30 jusqu'au parking je dirai.
  • 6 Rappels dans la voie (ou 5 en sautant R1). Bien prendre de la cordelette pour changer celles en place.
    Les rappels ont bien tendance à se coincer, être bien attentif sur l'axe de passage de la corde.

On a choisi la descente en rappel et tout s'est bien passé en faisant attention à décaler le noeud de rabout en début de rappel pour éviter qu'il se bloque aux arbres ainsi qu'en stockant les cordes dans les sacs en descendant plutôt que de les jeter.

Le dernier rappel R2->sol est très sournois car en tirant la corde le dernier brin a tendance à s'entortiller dans les 2 pauvres arbres de L1..
Faire les 6 rappels et donc s'arrêter à R1 pour faire le dernier décale l'axe de tirage en pleine dalle et permet d'éviter ce problème.

ℹ️
Penser à prendre de la cordelette (7-10m car relais avec arbres) pour changer celles en place

🛠️ Matériel

On est parti avec 15 degaines (10 rallongeables), un petit jeu de câblés et 1 jeu du #0.3 au #1 au vu des différents CRs C2C.

Finalement, l'équipement est en effet très aéré mais c'est assez voir très difficile à compléter.. le caillou est très compact et les fissures pas abondantes quand on en aurait besoin.

On a posé que 3 friends : un #0.4 pour compléter R2 (1 goujon+ 1 piton), un #0.5 dans L3 avant l'énorme lunule (béton et rassurant) et un #0.75 dans L4 dans la traversée sous le surplomb (essentiel pour nous autant pour le premier que le second, le point suivant est pas commode du tout).
Pour les câblés on en a posé 2 mais qui n'étaient pas excellents..

Concernant les dégaines, en rajoutant des arbres et lunules dans L5 on a fini sans rien au début de l'artif donc 16 parait pas idiot pour être bien sur cette longueur. Cependant 15 c'est très large pour les autres longueurs.

A refaire on partirait donc avec :

  • 2x50m
  • 16 dégaines dont 5-8 rallongeables (10-12 si cordées de 3)
  • 3-4 sangles 120cm
  • 2 friends #0.5 et #0.75
  • Un jeu de petits câblés

⏳ Durée


Approche : 1h15, faisable en 0h50 en marchant vite sur le sentier et la piste forestière
Prépa : 0h15
Grimpe : 5h15 sans se presser
Rappels : 1h
Retour : 0h45

Total : 8h30

💬 Notre avis

Voie absolument majeure !

Je dirai aucune longueur n'est à jeter, toutes grimpent bien avec 2-3 pas de blocs à certains endroits.

Le caillou est pur, la ligne pas évidente mais unique, rien autour ne paraît passer sur tout le dénivelé.

Les cotations sont bonnes pour nous avec un gros doute sur le pas de bloc de L1 qui nous paraît costaud pour du 6b, en tout cas bien plus dur que tous les autres pas de la voie (hors artif/7b-c).

Pour profiter et tenter l'enchaînement, être bien dans le 7a me paraît essentiel

L'équipement ne permet pas du tout d'artifer la majorité des sections en 6b, ce qui explique le 6b oblig et certains pas durs (L1) passent en A0+ avec une sangle mais pas sans peine!

Cependant l'engagement dans la voie est minime car chaque relais est équipé de sorte à pouvoir descendre en rappel.

Chapeau bas aux nombreux ouvreurs pour ce bijou si homogène sur cette paroi !

Le grand Manti vu depuis les grandes voies du Dôme de Bellefont
Splendide vue sur le Grand Manti depuis les derniers relais de la voie

👋 Avant de partir

📒 Topo la Rimbambelle

📸 Les images

L'article vous a plu ?
[[AC]]