#1/3 14 2000 des Bauges en 3 jours - De la Dent de Cons à l'Arcalod par la Pointe de la Sambuy

[[AC]]

Le massif des Bauges

Nombreux sont les massifs que l’on a parcouru pour la grimpe ou autres aventures autour de Grenoble, Chamonix ou même Annecy.

Entre tous ces massifs se trouvent le massif des Bauges. Massif de moyenne montagne, entouré de Chambéry, Annecy et Albertville, qui n’a rien a envier à des massifs comme le Vercors ou la Chartreuse. Avec son calcaire omniprésent dans le paysage et ses réseaux karstiques, c'est un massif offrant des paysages magnifiques qui ne demandent qu'à être exploré.

Dans ce massif, seuls 14 sommets culminent à plus de 2000m d'altitude.

Les 14 2000 des Bauges

Ces sommets n'attendaient qu'un traileur un peu fou pour les relier tous d’une traite : Aurélien Dunand Pallaz.

En 2021, après quelques reconnaissance notamment sur les parties techniques, Aurélien fixe le record à 14h26min pour les 82km et 8800d+ qui séparent Le Lancheron, lieu du départ et le parking de des Cornes, l’arrivée.

Interview d'Aurélien Dunand Pallaz sur ce record

Sur son parcours, il enchaînera dans l’ordre les sommets suivants :

  • Dent de Cons (2062m)
  • Pointe de la Sambuy (2198m)
  • Pointe de Chaurionde (2173m)
  • Arcalod (2217m)
  • Tré le Mollard (2035m)
  • Mont de la Coche (2070m)
  • Pécloz (2197m)
  • Armenaz (2158m)
  • Pointe des Arces (2076m)
  • Pointe des Arlicots (2060m)
  • Grand Parra (2012m)
  • Dent d’Arclusaz (2041m)
  • Mont Trélod (2181m)
  • Mont Colombier (2045m)

Dès la publication de sa trace et de son record, on s’est dit que cela pourrait être un bon projet à faire sur 3-4 jours !

Trace Strava d'Aurélien Dunand-Pallaz de son record sur les 14 2000 des Bauges
Trace Strava d'Aurélien Dunand-Pallaz de son record sur les 14 2000 des Bauges

Notre adaptation du parcours

Les Bauges étant un massif assez peu fourni en refuge, l’autonomie sur certaines nuits était la seule option pour pouvoir découper le trajet convenablement. Seule la troisième nuit a été réservée au Gite des Landagnes dans le village d'École.

Après moult réflexions logistique, on en est arrivé à ces étapes là :

  • Jour 1 : Cons-Sainte-Colombe - Orgeval 🏃 36km 📈 3780d+ 📉 2712d-
  • Jour 2 : Orgeval - Dent d’Arclusaz 🏃 30km 📈 3070d+ 📉 3500d-
  • Jour 3 : Dent d’Arclusaz - Ecole 🏃 15km 📈 1500d+ 📉 1700d-
  • Jour 4 : Ecole - Faverges 🏃 30km 📈 2000d+ 📉 1700d-

Une des problèmes des massifs karstiques est l’eau. Semblable à un gruyère, les montagnes absorbent toute l’eau de pluie ou issue d’éventuelles sources n'en laissant donc que très peu pour les pauvres randonneurs que nous sommes...

Bien entendu, partir en juillet, en pleine période de canicule, n’était pas le plus intelligent, je vous l’accorde. N’étant jamais très loin de villages et hameaux, on s’est dit que cela allait le faire !

Mais tout ne s’est pas passé comme prévu et le tracé a bien évolué pour en arriver à cela 👇

Tracé des 14 2000 des Bauges en 3 jours - La Crémerie
Tracé des 14 2000 des Bauges en 3 jours - La Crémerie
📂 Carte interactive

Jour 1 - Trace GPX

🏃 36km
📈 3780d+
📉 2712d-

La Dent de Cons - 1/14 2000 des Bauges

Arrivé la veille pour partir tôt le lendemain, on se retrouve tous au bord de la rivière la Chaise sur un spot visiblement très connu par les camping cars et autres voyageurs.es.

Après un bon repas, on topote une dernière fois l’itinéraire du lendemain et la météo des 4 prochains jours. Le choix est fait, aucune pluie annoncée, on partira donc sans tente pour des nuits à la belle étoile uniquement. Aussitôt choisi, tout les monde est au lit, réveil 4h30 demain !

Après cette courte nuit on part se garer au parking de l’École de Cons-Sainte Colombe pour attaquer la journée.

Au programme du jour quatre sommets à plus de 2000 dont un particulièrement séparé géographiquement des autres : la Dent de Cons (2062m) qui ouvrira le bal des 14 2000.

La première montée, 10km 1500d+, est avalée sans trop de problème et nous amène sur les crêtes de la Dent de Cons avec une magnifique vue sur toute la partie Nord Est du massif des Bauges mais aussi le massif des Aravis avec sa fameuse Pointe Percée (2750m).

Vue sur le massif des Aravis depuis la crête de la Dent de Cons - Massif des Bauges
Vue sur le massif des Aravis depuis la crête de la Dent de Cons - Massif des Bauges

Les crêtes alternent entre passages cablés faciles et passage roulant pour nous amener au sommet de la Dent de Cons.
Appréciant particulièrement ce genre de balade où il faut poser les mains et où la vue est majestueuse, on décide de garder les crêtes jusqu’au Col de l’Alpettaz (1580m) où nous prendrons une descente directe jusqu’au hameau des Combes. Le choix fut le bon car on évite un chantier forestier qui nous aurait empêcher de prendre notre descente initiale…

Crête éffilée de la Dent de Cons - Massif des Bauges
Crête éffilée de la Dent de Cons - Massif des Bauges

À défaut d’être rapide au vu de la technicité du terrain, on profite de la vue, enchaîne les photos et on en prend plein la vue pour ce premier passage à 2000 dans les Bauges, pas déçu du trajet !

Dévalée en un rien de temps en trottinant, la descente en forêt nous dépose au hameau des Combes où l’on trouve une fontaine pour remplir nos flasques et camel back. Certains en profitent pour manger un bout avant de commencer notre deuxième grosse montée de la journée : 8km 1400d+ pour atteindre la Petite Sambuy (2107m) & sa grande soeur la Pointe de la Sambuy (2198m).

La Pointe de la Sambuy - 2/14 2000 des Bauges

Deux kilomètres de bitume en plein soleil nous permettent de traverser la vallée afin d’accéder au versant Est et de commencer à monter. La châleur est difficilement tenable… La forêt nous permet d’être à l’ombre mais étouffe le moindre air ou vent que l’on pourrait avoir. On est toujours pas tous égaux face au dénivelé et les là où les premiers montent à plus de 1200m/h, d’autres dont je fais partie traînent la patte et se demandent bien comment est-ce possible de tenir 4j avec cette châleur et de telles étapes…

Après 1h40 de montée on rejoint un GR proche du Chalet de la Bouchasse. On commence désormais à croiser des gens en tongs, en Stan S***** ou autre équipement farfelus et clairement pas approprié au terrain qu’on vient de remonter. On comprend pas trop d’où viennent ces gens mais une chose est sûre, ils ne viennent pas de la vallée à pied! Arrivé au Chalet de la Bouchasse où l’on espérait se ravitailler en eau, on découvre que la source est à sec… Notre prochaine possibilité d’avoir de l’eau est au sommet du télésiège de la Sambuy, 1km plus loin, où est vendus toute sorte de raffraîchissements. Deux bonnes nouvelles en une ! On est pas fou, les porteurs.ses de tongs n’ont pas tout monté à pied et on va pouvoir boire et manger bientôt!

Du Chalet de la Bouchasse au télésiège de la Sambuy - Massif des Bauges
Du Chalet de la Bouchasse au télésiège de la Sambuy

Arrivé à la cahute du télésiège, on retrouve la civilisation après l’avoir quitté 8h plus tôt : sodas, sucreries, touristes, etc. On en profite pour se désaltérer, manger du bon fromage local et se reposer avant la deuxième partie de la journée.

Les nouvelles chaussures Raidlight de Paul commencent déjà à crier fatigue, les Bauges ont gagné ! 25km et la semelle est éventrée… On espère tous que cela tienne 3 jours de plus, ce n‘est pas ici qu’on trouvera une nouvelle paire!

Après ce copieux repas dont on se rappelera ce soir devant notre lyophilisé, on commence la dernière montée jusqu’à la Petite Sambuy (2107m) et la Pointe de la Sambuy (2198m). Très fréquentée, la montée est roulante et passe dans un vallon sauvage d’où l’on peut observer la via-ferrata “La cordée des Dahuts” et ses passerelles et ponts de singe.

Paroi de la via Ferrata "La cordée des Dahuts" - Massif des Bauges
Paroi de la via Ferrata "La cordée des Dahuts"

Rapidement atteinte, la Petite Sambuy (2107m), nous offre une courte pause avant de rejoindre la Pointe par un chemin qui se raidit et devient de plus en plus minéral.

Vue sur la Pointe de Sambuy, Pointe de Chaurionde et l'Arcalod depuis la Petite Sambuy - Massif des Bauges
Vue sur la Pointe de Sambuy, Pointe de Chaurionde et l'Arcalod depuis la Petite Sambuy

Du sommet, apparaît la magnifique crête de la Chaurionde qui termine à la Pointe du même nom que l’on parcourera avant de redescendre vers le vallon d’Orgeval. On observe aussi l’Arcalod (2217m), le point Culminant des Bauges, initialement prévu demain matin première heure mais qu’on songe de plus en plus à faire ce soir en déposant les sacs au pied. Le choix est repoussé à ce soir !

Crête et Pointe de Chaurionde - Massif des Bauges
Crête et Pointe de Chaurionde

La Pointe de Chaurionde - 3/14 2000 des Bauges

Pour nous éviter un long détour, on avait prévu de descendre par l’arête Sud, directe et exposée. Demandant beaucoup d’attention et de précaution, le caillou n’étant pas de très bonne qualité et la chûte totalement interdite, on attendait plus du tout Sacha d’habitude si bavard! Le reste de l’équipe étant plus à l’aise sur ce genre de terrain on se relaie pour la recherche d’itinéraire d’une part et rassurer Sacha d’autre part. Quelques petits pas de désescalade et nous voilà sur la sublime crête de la Chaurionde.

Tracé de la descente de la Sambuy par l'arête Sud - Massif des Bauges
Tracé de la descente de la Sambuy par l'arête Sud - Massif des Bauges

La crête est en grande partie roulante et très large avec seulement de courts passages sur des blocs de calcaires et nous amène tranquillement au sommet de la Pointe de Chaurionde (2173m).

De là une seule descente nous sépare de notre arrivée théorique du soir. Néanmoins, la forme physique globale du groupe nous pousse à choisir d’ajouter l’Arcalod (2217m) à cette fin de journée, on se remerciera demain matin !

L'Arcalod - 4/14 2000 des Bauges

On dévale cette croupe à toute allure, quel plaisir de courir dans de tels paysages sur un terrain roulant !

Descente vers le Col d'Orgeval, l'Arcalod en toile de fond - Massif des Bauges
Descente vers le Col d'Orgeval, l'Arcalod en toile de fond

Arrivé au pied, on pose les sacs et on entame la montée flasque à la main.
Très très raide, on en vient rapidement à devoir poser les mains pour gravir ce dernier sommet. Alternant marche sur des vires et quelques pas d’escalade, on garde l’ambiance rando alpine qui nous a suivi toute la journée.

LA DÉLIVRANCE !

🏃 36km 📈 3700d+ 📉 2700d- et ⏱ 13h30 plus tard nous voilà au dernier sommet du jour et point culminant de nos 4 jours : l’Arcalod et ses 2217m.

Arête et dalles de l'Arcalod - Massif des Bauges
Arête et dalles de l'Arcalod

On s’amuse à repérer tous nos prochains objectifs et observer toute la distance qui les sépare, les journées suivantes s’annoncent tout aussi longues!

De retour au pied du sommet on descend au Refuge d’Orgeval où l’on trouve un (et seul) résident en train de tondre sa pelouse à la tondeuse thermique, c’est bien une chose qu’on ne pensait pas voir ce soir.

On discute rapidement avec lui et on apprend que le refuge est désormais fermé définitivement et que depuis 2018 et la création de la Réserve de Chasse et de Faune Sauvage, il est absolument interdit de bivouaquer, même sans tente, dans la zone et ce jusqu’au col d’Orgeval…

Assez dubitatif quant au deux poids deux mesures que l’on nous présente, d’un côté une personne habite et tond sa pelouse à la tondeuse thermique en pleine réserve et de l’autre interdire les nuits à la belle étoile devant l’ancien refuge, on reste sans mot.

Qu’à cela ne tienne, on rempli nos réserves d’eau à la source d’Orgeval et on s’écarte comme demandé de sorte à respecter les règles de la réserve.

Installés comme des rois sous un des rares arbres, on prépare le repas enfin on fait chauffer l’eau pour les lyophilisés et autre semoules… Pour la gastronomie et le plaisir gustatif on repassera !

On s’endort tous rapidement sous ce ciel étoilé magnifique avant la grosse journée qui nous attend demain.

Vue sur le Trélod et l'Armenaz depuis le vallon d'Orgeval - Massif des Bauges
Vue sur le Trélod et l'Armenaz depuis le vallon d'Orgeval - Massif des Bauges
😱
Notre première journée équivaut quasiment au temps total mis par Adrien Dunand Pallaz pour parcourir l’intégralité des 14 2000 des Bauges… La performance nous laisse sans mot et ce n’est rien avant d’avoir vu le jour 2.

🔜 Etapes suivantes

Jour 2 - D'Orgeval à École par 6 sommets à plus de 2000
Jour 3 - Trélod et Mont Colombier en étoile depuis École

👋 Avant de partir

🏡 Refuge d'Orgeval fermé définitivement 💧 Source d'Orgeval 🗾 Trace d'Aurélien Dunand-Pallaz sur les 14 2000 des Bauges
L'article vous a plu ?
[[AC]]